FRANCE LASCURAIN TAUTOU

DU 22 AVRIL AU 4 JUIN 2022

Catalogue de l’exposition

Présentation de l’exposition

« L’œuvre vit du regard qu’on lui porte. Elle ne se limite ni à ce qu’elle est, ni à celui qui l’a produite, elle est faite aussi de celui qui la regarde », voilà des propos de Pierre Soulages que France Lascurain-Tautou aime citer. Sa peinture, c’est ainsi qu’elle l’envisage, comme un espace de liberté, d’émotions et d’échanges. Inciter à l’intériorisation pour ouvrir un champ libre à celui qui regarde, le convaincre de se laisser porter par le geste et d’entrer dans l’espace en mouvement de la toile, entre le vide et le plein, le clair et l’obscur, sans chercher de représentation figurative, telle est l’aventure singulière que l’artiste vous propose de vivre.
Chaque jour, dans son atelier, France s’isole pour s’immerger dans la matière, la détourner pour créer de nouveaux univers. Elle peint, colle, griffe… et explore tous les versants. Elle presse du papier, de toutes ses forces, pour imprimer des formes abstraites jusqu’à faire jaillir le «dessus/dedans ». Étonnante métaphore du passage où l’empreinte devient le symbole d’une incroyable traversée.
Pas de limite, une totale liberté du geste, un va-et-vient permanent entre le sensuel et le spirituel, l’artiste peint, prisonnière de l’impérieuse nécessité d’extérioriser de trop violentes émotions.
Toutes ses créations résultent de cette force de l’esprit capable de poser sur la toile des sentiments palpables et donner à voir… la lumière.

« Un véritable tsunami d’émotions, rythmé par des formes et des couleurs, qui engloutit d’un seul jet le regard du spectateur. Grondante, tourbillonnante, parfois légère et virevoltante, l’œuvre du peintre peut être dérangeante parce qu’elle est vraie. Pas de bon sentiment, mais simplement des paysages intérieurs qui s’électrisent, protestent ou apaisent. Aucun élément figuratif qui dirige et cloisonne mais une liberté totale dans le mouvement et dans le geste. […]

Après la tourmente des ombres noires qui sondent les profondeurs de l’âme, des espaces lumineux de rêve dans lesquelles l’artiste s’attarde et se ressource avec plaisir.

Car la peinture pour France Lascurain est plus qu’un art de vivre : c’est une nécessité. Un mode d’expression indispensable qu’elle donne à voir pour faire partager ses bonheurs et ses souffrances. Pour faire rêver aussi. Aucun titre aux tableaux, aucun lien qui empêcherait l’âme de s’envoler. La surface picturale n’est qu’un support, les couleurs et les formes activent le fond pour que l’esprit vagabonde à son aise dans des univers sans cesse renouvelés. »

Atlantica magazine

 

Quelques oeuvres (cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

FRANCE LASCURAIN TAUTOU