Frédéric Sinturel – Photographe

f_sinturel_2

Contact :
Site internet : fredphoto.bookfoto.com
Email : sinturel.frederic@neuf.fr

Liste des expositions à l’AMAC :
11 ARTISTES DES ARTS EN BALADE / 10 artistes des Arts en Balade

Présentation

«Ce sont les situations bien réelles que nous procure notre environnement qui m’intéressent. une fois cadrées, photographiées et donc extraites de leur contexte souvent banal, cela donne des images propices à déclencher des idées et émotions qui ne semblaient nullement présentes en cet endroit.»

Photographier est ce que j’ai trouvé de mieux pour m’exprimer. Peut-être parce que la première fois que j’ai été écouté c’est lorsque l’on a commenté mes premières photos quand j’avais sept ans… Depuis j’essaye de peindre mes émotions et mes idées avec la lumière qui éclaire le monde ou je vis. J’apprécie tout particulièrement les lumières de la nuit qui procurent un onirisme supplémentaire aux images. Les poses sont alors forcément longues de plusieurs minutes et apportent une troisième dimension aux images : le temps qui passe, révélé par le filé ou le flou de ce qui bouge. Ma démarche s’inscrit à l’inverse de l’instantané et de la frénésie : j’aime le temps long.
Frustré durant de nombreuses années par la difficulté et le prix de faire des tirages grands formats en argentique je profite maintenant pleinement des nouvelles techniques qui permettent de ne plus se limiter dans la taille des tirages. Quel plaisir de pouvoir aujourd’hui s’affranchir des tirages incertains à l’éponge avec des bacs toujours trop petits et un révélateur à base de poison : l’hydroquinone….
Pour rendre tout cela possible j’utilise un appareil moyen format de studio généralement fixé sur un pied. Le format n’étant plus le standard 24 X 36 mm mais 33 X 44 mm le résultat donne des images plus carrés.
Photographier est ce que j’ai trouvé de mieux pour m’exprimer. Peut-être parce que la première fois que j’ai été écouté c’est lorsque l’on a commenté mes premières photos quand j’avais sept ans… Depuis j’essaye de peindre mes émotions et mes idées avec la lumière qui éclaire le monde ou je vis. J’apprécie tout particulièrement les lumières de la nuit qui procurent un onirisme supplémentaire aux images. Les poses sont alors forcément longues de plusieurs minutes et apportent une troisième dimension aux images : le temps qui passe, révélé par le filé ou le flou de ce qui bouge. Ma démarche s’inscrit à l’inverse de l’instantané et de la frénésie : j’aime le temps long.
Frustré durant de nombreuses années par la difficulté et le prix de faire des tirages grands formats en argentique je profite maintenant pleinement des nouvelles techniques qui permettent de ne plus se limiter dans la taille des tirages. Quel plaisir de pouvoir aujourd’hui s’affranchir des tirages incertains à l’éponge avec des bacs toujours trop petits et un révélateur à base de poison : l’hydroquinone….
Pour rendre tout cela possible j’utilise un appareil moyen format de studio généralement fixé sur un pied. Le format n’étant plus le standard 24 X 36 mm mais 33 X 44 mm le résultat donne des images plus carrés.

Quelques oeuvres (cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

Frédéric Sinturel – Photographe