ISTVAN PETO

DU 30 MARS AU 5 MAI 2018

Dépliant de l’exposition

Dépliant en ligne de l’exposition
Prix de vente du dépliant : gratuit

Présentation de l’exposition

Né en 1955 à Mezokövesd, une petite ville de la Hongrie du Nord, István Peto entreprend durant les années 80 un cursus à l’Ecole des Arts décoratifs de Budapest, puis fait un voyage à Paris. Depuis lors, il partage son temps entre la création et l’enseignement de la gravure dans la région parisienne où il vit et travaille.

Les œuvres de ce démiurge déversent, insufflent des masses, des points, des taches, des résidus indistincts et chromatiques qui disent l’omniprésence des dialogues sensibles. L’ossature des noirs, denses puis plus légers, se trouve opposée à des blancs structurants. Elle fait ainsi entrer des éléments chromatiques de couleurs majoritaires.

Les formats, quelques-uns très grands, plus de dimensions moyennes ou modestes. Il en va de même des œuvres où le vert, restreint à des cases, équilibre un jaune délavé. Ces zones sombres ou claires font ressortir des éléments d’une spatialité énigmatique. Le jaune, couleur la plus chaude et la plus lumineuse, va vers des tons desséchés, refoulés, lavés, qui lui laissent des relents de verts sous-jacents et formant liaison avec des résidus de noir, toujours complémentaires.

Mais comment se fait cette création ? Par la magie d’un « mystérieux talent »? Non. Le talent de l’artiste c’est avant tout une mobilisation générale : celle de sa sensibilité, de son intelligence, de son cœur, de sa raison, de son évolution spirituelle. Le peintre trouve en lui-même la force et le courage, il se nourrit de sa vie.

Son pinceau obéit à cette nécessité : Donner à voir ce qui échappe à notre œil, rendre proche ce qui est lointain, nous entraîner à l’expression de nos fantasmes. Il nous entraîne à notre perte; mais quel délice…

Quelques oeuvres (cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

ISTVAN PETO