Julie Kissina – Photographe

numeriser0005_-_copie_3

Contact :
Site internet : www.kunsthalle-zoo.de

Liste des expositions à l’AMAC :
11 artistes d’Allemagne « Proche Etranger »

Présentation

Dans le spectre lointain de la photographie artistique, le travail de Julia Kissina occupe une position dialectique remarquable – elle construit des scènes dans lesquelles des sujets presque incorporels prennent des atitudes humoines semblables à des poupées, d’autre part par ces figures, ces scènes sont exactement protégées de l’absolue banalité réaliste de la petite bourgeoisie. En effet le cadre dans lequel chacune des scènes se joue, n’est pas caractérisé par une attractivité mais est, en apparence, un angle caché derrière une clôture ou le mur de la maison, abstraction faite du canapé de la soi-disant « pièce idéale ». la position de la caméra est aussi conforme – tout ce qui est fragmentaire est mis en valeur; pourtant la photo reçoit exoctement de ceHe foçon un effet qui reléve de certoines questions. les questions telles que le « pourquoi» et à cause de la particularité ne se posent pas avec les motifs sensationnels, mais au contraire ovec le dégogement du quotidien.

la porticulorité des figures protége de l’indifférence· celles-ci ne servent certes pas à l’auto-identification de l’observateur, mais elles facilitent la représentation de la manière dont les hommes, qui vivent dons des cadres semblables, sont imaginés. Cela peut aussi étre compris spirituellement. Pourtant, vivent-ils ? Donnent-ils un signe de vie, ou bien leur conversation se compose-t-elle seulement de banalités, donc de clichés, vides comme eux-mêmes ?

Quelques oeuvres (cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

Julie Kissina – Photographe