Davood Emdadian – Peintre

numeriser0010_0

Contact :
Site internet : www.davoodemdadian.com

Liste des expositions à l’AMAC :
L’AMAC fête ses 30 ans / Davood Emdadian

Présentation

L’œil ne peut se détacher de ces images poétiques, surréalisantes parfois, qui interrogent et fascinent.

Est-il compagnon plus proche de l’homme dans la nature ?

Symbole de puissance et de protection, l’arbre réalise ce rêve du chacun : unir terre et ciel. L’œuvre de Davood Emdadian naÎt de la magie de son regard et de sa réflexion métaphysique exprimés par le pinceau en d’infinies variations déclinant ce thème unique.

Rigoureux et dénué de froideur, cet art possède l’ordonnance d’une composition sans faille qui ménage touiours une perspective, comme une respiration. Voilà une œuvre rare qui exerce un étrange sortilège, on la saisit d’emblée dans sa traduction presque tactile de l’arbre puis l’on s’attarde, irrésistiblement attiré et sous cette apparente facilité l’on devine l’alchimie du créateur d’autant plus subtile qu’elle se fait discrète.

Et vient le désir de percer le secret de ces végétaux, clos sur eux-mêmes dans le silence, paisibles aussi, rassemblés en masses touffues ou solitaires, étalant leurs branches dans le bruissement léger du vent, conservant leur mystère.

Invitation au voyage intérieur que cette succession de « portraits» incarnant la puissance et la sérénité. Altiers et gardiens de nos secrets, résineux ou caduques, dans la plénitude de l’été ou tel des flammes orangées, surgi d’une atmosphère impalpable et bleutée, fantomatique, irréel et présent, l’arbre est omniprésent, imposant, symbolique.

Très à l’aise dans les grands formats, le peintre aime des premiers plans étroits mais suffisants pour créer l’atmosphère régnant sous les frondaisons où la vie paysanne se déroule à ses pieds laborieuse et tranquille.
ce sont des silhouettes minuscules et si vivantes de personnages travaillant la terre, en promenade, conversant ou pêchant, d’une vérité et d’une présence surprenantes et encore des troupeaux. Une méditation sans lyrisme mais profonde qui traduit la fragilité de l’être humain comparé à la nature, à cette étourdissante, immensité de l’arbre monolithique, image d’éternité.

Dans son écriture singulière aux petits accents irréguliers et qui va à l’essentiel, Davood Emdadian stylise souvent la forme sans jamais la trahir.

Au fil des années il a simplifié la traduction de la texture du feuillage au profit d’une matière plus dense, travaillée, qui apporte le relief. MaÎtre dans le jeu de l’ombre et de la lumière rasante souvent, il trouve toujours des nuances nouvelles : les verts se déclinent subtilement, lumineux ou profonds suivant les variations du soleil tout comme les rouges incandescents, les jaunes à leur paroxysme et les alliances si délicates de bleu-vert. De ces couleurs émane une radiation lumineuse intense en contraste vigoureux avec l’ombre.

Tel un sculpteur modelant la glaise, l’artiste façonne l’arbre selon son exigence plastique tantôt par masse, tantôt plus près de la réalité, toujours dans la beauté esthétique.

Bien dans son temps, son expression contemporaine l’atteste, Davood Emdadian assume avec aisance l’héritage classique.

D’une belle intelligence, sa figuration s’enrichit de la géométrie de quelques éléments abstraits: murs, roches, parfois l’arbre lui-même dont la lumière cisèle les contours créant une architecture stylisée qui confère une force supplémentaire. La proximité avec la nature, la délectation à la contempler venue dès l’enfance, la jouissance de peindre de l’artiste se devinent dans chaque toile de même que ses constantes interrogations métaphysiques auxquelles inlassablement il tente de répondre à travers ces apparitions qui mêlent imaginaire et réalisme.

Cette rêverie poétique d’un promeneur solitaire ne peut laisser indifférent, elle trouve en chacun une résonance intime.

Nicole Lamothe

Quelques oeuvres (cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

LES EXPOSITIONS DE Davood Emdadian

1964 : Ecole des Beaux Arts de Tabriz
1974 : galerie Lautrec, Téhéran
1976 : Cité internationale des Arts, Paris Iran Arnerican Sociely, Téhéran
1977 : galerie Seyhoun, Téhéran
1978 : galerie Cyrus, Paris - galerie Iran, Téhéran
1979 : Cité internationale des Arts, Paris galerie Chantepierre, Suisse
1981 : Cité internationale des Arts, Paris 1 : V.V.F. Le Normont, Dourdan
1983 : galerie l'Atelier, Bochum (Allemagne) Cité internationale des Arts, Paris
1984 : galerie Anne-Pinçon, Paris - galerie Etienne-de-Causans, Paris
1985 : galerie Michel-Reymondin, Suisse Cité internationale des Arts, Paris
1986 : galerie Michel-Reymondin, Suisse - UNESCO, salle des Pas-Perdus, Paris

1987 : soirée poétique (l'Arbre et les Poètes) et exposition dans son atelier
1993 : musée des Années-Trente, Boulogne-Billancourt
1994 : galerie Champs-Bleus
1996 : galerie de la fondation Taylor, Paris 1998 : galerie Etienne-de-Causans, Paris
1999 : bibliothèque municipale de Lille et mini exposition au salon d'Automne
2000 : galerie C1audine-Legrand, Paris - centre culturel de Mayenne, La Chapelle-des-Calvairiennes, Mayenne
2001 : P.BA, Paris
2002 : galerie Claudine-Legrand, Paris et mini exposition au salon d'Automne
2003 : galerie d'Art contemporain, Chamalières

Davood Emdadian – Peintre