Marie-France Bernot – Peintre

copie_de_photo_bernot

Contact :
Site internet : www.marie.france.bernot.free.fr
Email :mf-bernot@laposte.net

Liste des expositions à l’AMAC :
L’AMAC fête ses 30 ans / Marie-France Bernot

Présentation

« Il faut échapper à la modernité et extraire du passé les essences du futur » (Gérard Garouste, L’Intranquille)

En choisissant d’échapper au cloisonnement esthétique et conceptuel d’une époque et de ses courants artistiques, Marie-France Bernot œuvre dans le sens d’un syncrétisme pictural. Loin de ses années de formation parisienne en arts plastiques et de ses premiers travaux hyperréalistes, elle se tourne, suite à un voyage en Grèce, vers un passé aux arts multiples d’où elle puise savoir-faire et iconographie, sans pour autant se fourvoyer dans la facilité de la citation. Elle puise également aux sources de ses nombreux voyages, notamment de ses années passées en Amérique du Sud.

Alors qu’elle lui emprunte sa technique « a tempera », l’icône originelle laisse rapidement place à l’abstraction la plus moderne. Puis survient ce besoin de dire l’humain dans son langage pictural. Alors la main s’impose, métonymique. Sans jamais tomber dans l‘anecdotique, le dessin à la sanguine ou à la pierre noire éclate dans le tableau tout en se fondant dans la peinture aux teintes incendiaires et minérales à la fois. La lumière jaillit de l’or et l’on navigue entre abstraction et figuration.

La création commence dans la matière avec les pigments purs, dilués, liés et mélangés selon un savoir-faire ancestral qui se répète chaque jour dans le secret de l’atelier. Sur le papier le dessin est précis et sur le bois le geste se libère, la couleur éclate, disparaît et réapparaît subtilement. L’œuvre naît de ce combat au corps à corps, de ce travail paradoxal, lent et incarné, rigoureux et spontané, au point d’équilibre entre le dessin, la couleur et la matière, entre histoire et modernité.

Lauriane Whitechurch, 2012


Dans la peinture de Marie-France Bernot, … il y a des couleurs patinées tellement travaillées qu’elles n’ont plus de nom. Elles sont seulement du côté du feu ou du côté de l’eau, offrant de vertigineuses profondeurs… Il y a ce que l’on ressent, qui nous emmène très loin de la vie quotidienne, optant pour les sentiers de l’esprit vers les orées d’une histoire lumineuse et primordiale. Cette peinture n’est pas bavarde mais elle imprime ses silences de façon irréversible… Cette œuvre qui mûrit lentement, sûrement, patiemment, à l’écart des turbulences, est faite pour combler, pas pour séduire.

Martine Gayot

Quelques oeuvres (cliquez sur les vignettes pour les agrandir)

LES EXPOSITIONS DE Marie-France Bernot

Expositions Personnelles :
2012 - Galerie d’Art Contemporain – Chamalières
2007 - Galerie Les Tourelles – Brioude
2004 - Eglise Saint-Maurice – ‘Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture’
2003-04 - Galerie Shakan – Lausanne (Suisse)
2003 - Galerie Christian Bigot – Mâcon
2002 - Espace La Source – Grenoble
2001-02 - Galerie Le coup de cœur – Lausanne (Suisse)
1998 - Espace Confluences – Lyon
1997 - La Buissonnière – Mâcon

Salons :
2004 - “Plasticiens du Puy-de-Dôme” – Clermont-Ferrand
2004 - Salon de l’Académie des Beaux-Arts – Lyon (invitée ‘pleins feux’)
2002 - Salon des artistes régionaux – Mâcon (invitée d’honneur)
1998, 2000 - Biennale d’Art Sacré Contemporain – Lyon
1983 - Salon international “Novembre à Vitry”

Expositions Collectives :
2010 -11 - Cathédrale – Clermont-Ferrand
2010 - Salle des Clercs – Valence
2009 - Basilique Notre-Dame-du-Port – Clermont-Ferrand
2007 - Galerie La Côte Rouge – Caen
2000, 2002 - Centre d’Art Sacré Contemporain Fra Angelico – Liège (Belgique)
1999 - Ecuries Saint-Hughes – Cluny
1998 - Tour Saint-Nicolas – Paray-le-Monial
1996 - Salle Victor Duruy – Cluny

Expositions Permanentes :
depuis 2005 - Galerie du Crescendo – Mougins
2005 à 2009 - Galerie Les Tourelles – Brioude / La Chaise Dieu
2000 à 2003 - Galerie Frédéric Gollong – Saint-Paul-de-Vence

Marie-France Bernot – Peintre